dead can dance

En quelques mots

Formé à Melbourne en 1981, Dead Can Dance est aujourd’hui porté par le duo Brendan Perry et Lisa Gerrard. Pendant 3 ans, accompagné de Peter Ulrich à la batterie, Scott Rodger à la basse et James Pinker aux percussions, le groupe – désormais basé à Londres, peaufine son premier album éponyme qui voit le jour en février 1984. Entre les influences rock de Perry, celles plus classiques voire mystiques de Gerrard, Dead Can Dance est un savant mélange de sonorités assez inhabituelles pour l’époque mais qui séduit tout de même le public. Au fil des années et des albums, le groupe gagne en popularité, en succès et s’élève même en monument sacré du genre.

En 1998, le groupe se sépare pour divergences artistiques. Voguant désormais vers de nouvelles aventures chacun de son côté, Lisa devient une figure des bandes originales au cinéma. Elle pose notamment sa voix sur celle de Gladiator en 2000 (pour lequel elle reçoit d’ailleurs un Golden Globe), Ali en 2001 ou encore Burning Man en 2011. Brendan sort quant à lui Eye of The Hunter en 1999, son premier album solo, puis Ark, en 2010.

2005 marque la reformation du groupe pour une tournée d’adieu mais c’est 6 ans plus tard que la réunion est officielle lorsque Brendan annonce son retour en studio avec Lisa. Anastasis parait l’année suivante, en 2012.

Après une tournée européenne sold out en 2019 pour soutenir Dionysus, leur dernier opus en date, le duo est prêt à repartir sur les routes !

Lire la suite